Sécheresse et déshydratation

Sécheresse et déshydratation

La déshydratation atteint tous les types de peau. Afin de rétablir protection et confort cutanés durables, l’équilibre hydrique doit être restauré.

L’avis de notre médecin

Questions / Réponses
  • La peau déshydratée est terne et sans éclat. Elle est rugueuse, rêche au toucher et présente des stries de déshydratation. C’est une peau fragile qui manque de souplesse.

  • On peut évoquer 2 raisons :
    - Manque d’eau avec moins de 10% d’eau dans couche la plus superficielle     de la peau (stratum corneum).
    - Altération de la fonction barrière

  • En dehors des maladies de peau, les deux principales causes de peau sèche ont une cause soit externe, soit interne
    • Les causes externes :
    - Climatiques: Vent, Froid, Excès de soleil, Manque d’humidité dans l’atmosphère 
    (climatisation, chauffage)
    - Chimiques: hygiène trop détergente, traitements médicamenteux topiques, 
      cosmétiques inadaptés
    - Mécaniques: Rasage et épilation.

    • Les causes Internes :
    - Physiologiques: le vieillissement cutané
    - Pathologiques: maladies de peau altérant la fonction barrière cutanée.

  • Oui, mais pas seulement : on ne peut réhydrater la couche superficielle de l’épiderme uniquement en buvant de l’eau ou en mouillant la peau. Les lipides (graisses) sont également indispensables pour fixer l'eau.

  • Oui, c’est une des raisons de la peau sèche. L’exposition au soleil est  une agression (brûlure) à laquelle l’épiderme réagit en fabriquant plus de pigment (c’est le bronzage) et en s’épaississant. La sécheresse observée est transitoire à cause de l’augmentation de la perte en eau.

  • Oui. Certaines eaux domestiques ont une forte teneur en calcaire : ce sont les eaux dites «dures». Elles peuvent accentuer l’effet desséchant des produits d’hygiène
    On peut adoucir l’eau soit par des dispositifs spéciaux, soit en compensant cette dureté par des produits surgras.

  • Le but est de nourrir et d’hydrater la peau en limitant les agressions et les irritations.
    Lors de la toilette, éviter les savons et privilégier les pains ou gels surgras, enrichis en produits protecteurs et hydratants.
    Pour le soin, les crèmes émollientes hydratent et nourrissent la peau mais assurent également une bonne cohésion de l’épiderme, indispensable à la fonction de barrière protectrice.
    Il est important d’appliquer ces soins émollients régulièrement. Idéalement, au quotidien.

Sécheresse et déshydratation

Si l’ensemble du corps humain, y compris le derme, est constitué à 60% d’eau, ce n’est pas le cas de l’épiderme, dont la couche superficielle joue un rôle d’interface entre le milieu intérieur très humide et l’air extérieur beaucoup plus sec. L’épiderme contient 20 à 30% d’eau, et sa couche la plus superficielle le stratum corneum, 10 à 20%. Ce stratum corneum a une structure particulière, souvent comparée à un mur de briques (les cornéocytes) et de ciment (les lipides intercellulaires), dont le rôle est d’éviter l’évaporation de l’eau du corps.

 




QU'EST-CE QU'UNE PEAU DESHYDRATEE ?


Qu’elle soit naturellement sèche, mixte, normale ou grasse, votre peau peut être déshydratée par des agressions extérieures.
Placée à l’interface entre l’organisme et le milieu extérieur, elle est en première ligne pour faire barrière contre les agresseurs, qu’il s’agisse d’agressions physiques (chocs, variations de température, vents …) ou d’agressions chimiques (tensio-actifs, irritants, ….).
Les peaux déshydratées sont ternes, rêches ou rugueuses au toucher ; elles desquament finement, sont parfois striées, voire fissurées.


 

LES "TYPES" DE PEAU


Certaines peaux sont naturellement mieux hydratées, ou moins sèches, que d’autres. Les peaux sèches, qu’il s’agisse de xéroses simples, de la xérose de la dermatite atopique, ou des ichtyoses, contiennent beaucoup moins d’eau qu’une peau normale. Cette sécheresse est due à des anomalies du métabolisme lipidique (céramides), protéique (protéases, filaggrine) ou encore à des troubles de la différenciation épidermique.







 


LES PEAUX SECHES "COURANTES" :

  • Les xéroses simples sont les plus fréquentes. Elles sont facilement corrigées par l’application d’émollients.
  • La xérose sénile : est plus marquée au niveau des membres.
  • La xérose hivernale est une accentuation de la xérose simple sous l’influence du froid et du vent.
  • Les xéroses induites correspondent aux peaux déshydratées par des produits d’hygiène contenant des tensio-actifs trop aggressifs (savons). De la même façon, des traitements irritants (rétinoïdes, acides de fruits) dessèchent la peau.


 

LES PEAUX SECHES "PATHOLOGIQUES" :



  • La xérose atopique : la dermatite atopique, ou eczéma des enfants, comprend une sécheresse cutanée plus ou moins accentuée. Liée à des anomalies structurales de l’épiderme, cette sécheresse est responsable de la pénétration d’allergènes et de la perte d’eau par l’épiderme.


  • Certaines carences alimentaires graves peuvent provoquer ou aggraver une sécheresse cutanée.

  • Certaines maladies générales peuvent entraîner une sécheresse cutanée.


  • Les ichtyoses : il s’agit de maladies génétiques rares, génétiques ou acquises, de gravité variable.





Envoyer par email
  • Des conseils de soins personnalisés
  • Offres spéciales & concours
  • Avis à propos de vos produits préférés

Chaque peau a des besoins très particulier,
trouvez votre rituel de soins Eau Thermale Avène.

Commencer
  • Produits recommandés pour résoudre vos problèmes de peau
  • L'accès à vos produits préférés et commentaires
  • Enregistrement de vos achats pour récompenser votre fidélité
Inscrivez-vous maintenant
Noter ce produit de 1 à 5
Sécheresse et déshydratation
Valider

Recherche en cours

Login requis

Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous pour sauvegarder cette information


Me connecter ou créer un compte